Un livre d’ Alexandre Cauchois

 marketing de réseau

Je me demande bien ce que l’auteur appelle aisance financière car au fond c’est une notion très subjective, nous n’aurons pas tous la même définition d’aisance financière. Pour moi par exemple, l’aisance financière serait simplement de ne pas avoir besoin de consulter mes comptes pour savoir si je peux m’offrir telle ou telle chose (objet ou expérience) au moment ou j’en ai envie/besoin, sans risquer de dépasser mon budget. Bref nous allons peut-être apprendre à travailler justement sur cette notion car l’auteur classe son ouvrage dans la catégorie “développement personnel”. Dans son introduction, Alexandre Cauchois nous invite à écrire une déclaration pour nous même où nous nous promettons d’appliquer les conseils mentionnés car il déplore un triste constat : la plupart des personnes qui lisent des livres de développement personnel les trouvent géniaux et pleins de bon sens mais n’appliquent rien et passent rapidement à autre chose. Ce livre nous promet donc du CONCRET et ça tombe bien, j’adore ça ! C’est parti …

 

Passez de l’endettement à la richesse

Il y a 6 raisons qui expliquent la situation actuelle (celle de quelqu’un d’endetté):

  • Nous reproduisons ce que nous avons toujours connu. Nous n’avons pas reçu d’éducation financière.
  • Nous ignorons les autres possibilités offertes à nous. Personne ne croit qu’il est possible de devenir riche sans être bardé de diplôme, mais c’est pourtant vrai.
  • Nous avons une vision erronée de l’argent : l’argent c’est sale et en vouloir c’est mal et ça rend malhonnête. Ces croyances sont destructrices.
  • Il nous manque certaines croyances utiles sur l’argent.
  • Nous restons seuls au lieu de nous créer un cercle de connaissances qui ont le même objectif.
  • Nous n’avons pas défini clairement nos objectifs.

Pour sortir de tout cela, il va falloir passer à l’action car le temps perdu l’est à jamais. C’est le seul secret pour accéder au changement.

ACTION : La première étape que l’auteur nous suggère, est d’acheter une paire de baskets et de nous mettre au sport ou de sortir marcher et de faire de cela notre nouvelle routine. Il suffirait de 3 semaines pour habituer notre corps à cette nouvelle routine et que cela fasse partie intégrante de notre vie.

Il termine ce chapitre avec ce conseil : n’écoutez pas les conseils de personnes qui n’ont pas atteint ce que vous voulez atteindre.

 

L’argent, comment ça marche ?

C’est l’ignorance qui sépare une personne qui accumule des richesses et une personne qui n’en a pas.

Le couple Dupont gagne 2900 € par mois. Ils placent chaque mois 450 €.  Ils paient un loyer de 700 €. Voici deux scénarios différents pour ce couple :

Scénario A :

  • Le couple décide d’acheter une maison 150 000€
  • Ils remboursent alors 1100 € (auparavant 700€ de loyer)
  • Ils ne parviennent plus à placer de l’argent
  • Ils n’avaient pas prévu tous les frais d’une maison (entretien, taxe foncière etc)
  • Il leur manque même 200 € pour finir les mois.
  • Ils s’appauvrissent mois après mois.
Scénario B :

  • Le couple reste dans son appartement en location à 700€
  • Grace à leur épargne, en 10 ans ils ont 50 400€.
  • Au cours de ces 10 années, ils achètent 3 appartements (150 000€) qu’ils louent.
  • Les loyers couvrent toutes les charges.
  • Au bout des 10 ans, ils les revendent avec une plus value de 30 000 €
  • Après avoir remboursé la banque, au total ils ont plus de 130 000€
  • A ce moment là, ils décident d’acheter leur résidence principale, 180 000€
  • Ils n’ont que 50 000 € à emprunter, ce qui leur permettra de continuer à épargner.

 

Pour le même couple au départ, la vie peut être bien différente en fonction de ses choix, un scénario les a enrichi tandis que l’autre les a rendu pauvre.

Acheter sa résidence principale ne doit pas être considéré comme un actif, c’est bien un passif.

La différence entre les futurs pauvres et les personnes riches, c’est que les futurs pauvres dépensent et vivent avec le reste alors que les riches placent d’abord leur argent et dépensent ensuite.

L’épargne et l’investissement sont les déclencheurs de l’enrichissement.

 

ACTION : chaque mois, placé immédiatement 10% de vos revenus sur un compte rémunéré. Et si cela vous semble infaisable, réduisez vos dépenses (faites un état des lieux de vos dépenses et voyiez ce qui peut être diminué, comme prendre moins souvent la voiture, réduire la cigarette, résilier certains abonnements, comparer les assurances, consommer moins de produits de marque etc …). Trouvez également des moyens de gagner un peu d’argent (vendez, louez vos affaires par exemple).

Il n’est pas rare de constater que 20% de nos dépenses représentent 80% de notre budget (loi de Pareto 20/80). C’est donc sur les plus gros postes de dépenses qu’il est le plus possible de réduire les montants (loyer, crédits, nourriture, voiture…). En épluchant bien vos relevés bancaires vous et en classant les dépenses par postes, vous aurez une meilleure visibilité de où part votre argent des solutions pour réduire certains postes vous apparaîtront plus clairement.

Pour récupérer un peu d’argent, pensez à vendre ou louer vos objets. Sur internet, tout est facilité.

Afin de mieux comprendre vos dépenses, faites cet exercice : notez-les toutes sur un cahier en précisant “utile” ou “inutile”. Les dépenses inutiles devraient peu à peu vous faire réfléchir et diminuer avec le temps.

Une fois vos dépenses réduites, vous devriez pouvoir vous attaquer à la suppression de vos dettes. Votre nouvelle capacité d’épargne doit être divisée par 2, une moitié doit servir à rembourser vos dettes plus vite.

 

Faites venir l’argent à vous

Les grandes richesses ont rarement qu’une seule source de revenus. Commencez donc à vous poser les bonnes questions sur ce qui pourrait vous permettre de diversifier vos revenus. Pensez à ce que vous aimez faire le plus au monde, ce qui vous fait vous sentir vivant et cherchez un moyen d’en tirer un complément de salaire. Laissez-vous 3 ans pour que cette activité devienne votre source principale de revenu, au-dessus de votre salaire actuel, et vous permette d’accéder à l’aisance financière. Il est temps d’entreprendre !

Le marketing de réseau, une source de profits illimités !

Photo par Nina Strehl : “aime ton voisin”

Qu’est ce que c’est ? Il s’agit de sociétés qui vous proposent de distribuer leurs produits ou services en échange d’une rémunération. Le but est donc de vendre des produits mais aussi se constituer une équipe qui vous fera gagner des revenus passifs.

Comment ça marche ? Commencez par chercher quel produit vous aurez plaisir à proposer et la société qui vous proposera une formation de qualité. Élargissez votre réseau de connaissances en parlant avec les gens de votre quartier, chez le coiffeur, dans la rue, dans votre immeuble etc. Pour démarrer cette activité, un petit investissement sera nécessaire afin d’acquérir les premiers outils (catalogues, échantillons etc). La personne qui vous aura permis d’intégrer la société, votre parrain, touchera en moyenne 10% de vos ventes. Quand vous constituerez vous aussi votre équipe, vous commencerez à gagner également un pourcentage de leur vente : c’est l’effet cumulé. (ne pas confondre le marketing de réseau à la vente pyramidale qui est illégale puisque qu’elle propose de faire des recrutements rémunérés).

 

L’immobilier : une source de profits illimités

Il y a deux façons de gagner de l’argent avec l’immobilier : devenir conseiller immobilier et investir dans l’immobilier. Faire les deux en même temps est possible.

Conseiller immobilier : si vous avez l’état d’esprit d’un entrepreneur et que vous aimez le contact humain, ce métier est fait pour vous. Il vous faudra rejoindre un groupe qui rémunère à hauteur de 70% du hors taxes de chaque commission d’agence (à chaque vente) et qui propose également une formule similaire au marketing de réseau ou vous toucherez un pourcentage des ventes de chacune de vos recrues. En vous constituant un équipe vous deviendrez un manager.

Investissez dans l’immobilier locatif : D’abord, trouvez un bien à la rentabilité intéressante (rentabilité nette  = (Montant du loyer x 12 – impôt foncier )/ montant de l’achat). Une bonne rentabilité ne devrait pas être en-dessous de 7%. Passez par un courtier pour trouver votre financement et empruntez sur une longue période, même si vous payez plus d’intérêts (il vaut mieux avoir une petite mensualité sur 20 ans et mettre de côté l’excédant du loyer plutôt que de rembourser en 15 ans mais devoir sortir de sa poche ce qui manque chaque mois).

 

L’argent n’est ni sale ni tabou

Nous connaissons tous quelques dictons sur l’argent et sur le fait qu’il est inutile d’en avoir et c’est sale, la Bible même évoque l’enfer pour les riches ! Ces vieilles croyances sur l’argent sont “limitatives”. Considérez l’argent comme un outil et non pas comme quelque chose qui vous rendra égoïste et mauvais. Ces croyances sont des freins à votre enrichissement : imaginez rouler dans une voiture et appuyer en même temps sur l’accélérateur et le frein, vous n’irez pas bien loin. “La pauvreté est le pire ennemi du bonheur”. On ne peut pas être heureux si on ne sait pas comment régler nos factures. Tout le monde peut être riche mais la plupart des gens préfèrent se trouver des excuses.

 

Détruisez vos limites

Nous nous imposons à nous-mêmes des limites en fonction de nos croyances. Cela se vérifie également avec l’argent. On peut devenir millionnaire seulement si on est convaincu que c’est possible. Le salaire proposé pour occuper un emploi nous laisse croire que c’est ce que nous valons, même si ce n’est que la salaire minimum or, chacun de nous est inestimable. Soyez convaincu de valoir 5000€ par mois et votre subconscient supprimera vos blocages. Pour travailler la puissance de notre subconscient l’auteur nous propose la méthode VERA : Visualiser, Ecrire, Ressentir, Affirmer. Le principe est d’avoir des objectifs clairs et de s’en parler au présent comme si ils étaient accomplis (ex : je suis à la tête d’une entreprise qui prospère) : “ressentir aujourd’hui votre réalité de demain”.

Développez votre facteur chance

“Qui veut quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien trouve une excuse” Proverbe arabe.

Développer son facteur chance c’est possible, avec la force de persuasion de la méthode VERA par exemple, et la loi de l’attraction : si vous visualisez les solutions pour passer les obstacles vous rencontrez les bonnes personnes au bon moment, les solutions se présenteront naturellement. De plus, il faut savoir que nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus. Il est important de bien s’entourer pour réussir.

Se créer un réseau : allez à la rencontre des personnes qui ont réussi en sortant de votre zone de confort. Si vous échouez une fois, recommencez 10 fois. Devenez celui ou celle qui connait du monde.

Fixez-vous et atteignez vos objectifs

Tout comme on prépare ses vacances, il est important d’avoir une feuille de route pour ses objectifs et en définir les étapes. Devenir riche n’est pas un projet de vie, c’est le moyen d’y accéder, encore faut-il savoir quel est son projet de vie. Devenir un entrepreneur n’est pas simple dans une société où nous sommes conditionnés pour évoluer au sein d’une hiérarchie. L’aisance financière ne s’obtient pas en travaillant pour quelqu’un d’autre.

Alexandre Cauchois, nous propose ici un exercice :

Définir les 100 objectifs que l’on souhaite atteindre au cours de sa vie.

A noter dans un cahier, en commençant par une liste de 30, que l’on reliera chaque jour en ajoutant 1 objectif supplémentaire chaque jour pendant 2 mois. Ces objectifs doivent être précis et rédigés en des termes positifs, par exemple “atteindre mon poids idéal de XX kilos” au lieu de “perdre 5 kg”, le mot “perdre” étant à connotation négative. Les objectifs doivent toucher tous les domaines de votre vie, pas seulement l’argent. Parmi ces 100 objectifs, définissez votre “objectif vital” celui qui va vous guider tout au long de votre vie vers la réussite. Surlignez chaque objectif atteint.

 

La visualisation

Les photos : trouvez des photos qui représentent vos objectifs et mettez les là où vous les verrez quotidiennement.

Le film de votre vie : avec ses mêmes photos, réalisez une courte vidéo d’une minute 30, illustrez par des phrases et de la musique qui vous inspire. Regardez cette vidéo chaque jour avant de commencer votre journée.

Le miroir : en vous regardant dans un miroir, droit dans les yeux, dites des phrases explicites sur la personne que vous voulez devenir.

Halte à la procrastination

Appliquez au quotidien la loi de Pareto : 20% de vos actions vous apportent 80% de vos bénéfices. Il est nécessaire de faire du tri dans ses activités quotidiennes mais pour cela il faut faire un état des lieux. Notez le temps passé sur chaque action de votre journée de travail. Supprimez les tâches qui au fond ne vous apportent pas grand chose.

La règle des 5% : si nous travaillons 20 jours par mois alors chaque jour de travail représente 5% du mois, 5% de nos revenus. Si vous faites une grasse matinée, vous aurez alors perdu 2,5% de votre temps et de vos revenus. Voilà comment procéder : faites la liste des tâches d’une journée type de travail et accordez à chaque tâche un pourcentage, le total devra faire 5% (exemple : traiter vos mails = 0,25%, contacter un ancien client =0,5% etc…).  Planifiez vos journées pour réaliser chaque jour au moins ces 5%.

Les notes du matin : faites la liste de toutes les tâches que vous devez accomplir dans votre journée et barrez-les au fur et à mesure.

 

Conclusion

“soyez convaincu que vous allez réussir et rien ne vous arrêtera, le plus dur est de démarrer”.

 

Ce que je peux vous dire sur ce livre

 

Je ne m’attendais pas, en débutant cette lecture à lire des chapitres consacrés à entrepreneuriat. J’ai été agréablement surprise de lire tous ces bons conseils sur le fait d’entreprendre et sur l’idée qu’au fond c’est le meilleur moyen d’accéder à l’aisance financière. J’en suis de plus en plus convaincue au fil des lectures de mon défi. Bien sûr il y a toujours une part belle à la gestion budgétaire car c’est vraiment la base de la réussite tout comme l’est le fait de changer profondément son rapport à l’argent. NON, vouloir gagner de l’argent, ce n’est pas MAL mais ça ne doit pas être une finalité, notre objectif final comme le dit Alexandre Cauchois. C’est un moyen d’y accéder, un outil.

J’ai apprécié ce livre et c’est évident qu’il doit être classé dans la catégorie “développement personnel”. Il est le parfait guide pour celui qui hésite à se lancer.

Par contre, l’auteur ne nous parle que du marketing de réseau et de l’immobilier mais c’est sûrement parce que ce sont les sujets qu’il maîtrise en les ayant pratiqués. Il y a plein d’autres façons d’entreprendre, peut-être aurait-il pu en citer quelques-une.

Il nous invite à la fin de son ouvrage à découvrir son site www.avousdereussir.com qui, semble t-il, n’existe plus. Alexandre Cauchois est également rédacteur web d’un journal local et un spécialiste des témoins de Jéhovah, étant lui-même un ancien témoin. Il a même créée une association sur les dérives sectaires.

Merci de m’avoir lue, pour me donner un ptit coup de pouce, partagez cet article Winking smile

Retrouvez mes autres chroniques de livres sur les finances personnelles, par ici.

A bientôt

Pour vous procurer ce livre : cliquez ici

 

Patricia

 

 

 

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

, , , , ,

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







Recevez maintenant mon outil de gestion du budget    =>