Quand vous avez rencontré cette personne, ça a été le coup de foudre ! Les premiers instants de votre couple tout neuf ont été idylliques et puis vient le moment où vous décidez de vous installer ensemble, votre petit cocon rien que pour vous deux, vous en rêviez et c’est maintenant réalité. Certains pourraient dire que le conte de fée s’arrête là mais ne soyons pas trop négatif, certes, vivre ensemble nous fait découvrir tous les défauts de l’autre et il nous faut bien souvent un temps plus ou moins long pour s’adapter à cela, mais vivre ensemble c’est aussi tellement de choses positives, nous ne sommes plus seul pour affronter la vie. Pourtant certains défauts ne notre partenaire de vie peuvent s’avérer très problématiques et il peut être difficile de faire avec surtout quand cela à des conséquences importantes sur notre foyer, comme cela peut être le cas avec un conjoint dépensier.

 

mon conjoint est dépensier

Photo : Artem Bali

Qu’est ce que cela pose comme problèmes ?

 

L’argent s’envole, vous ne savez pas où.

Une personne dépensière agit bien souvent par compulsions (achats compulsifs). Ces achats ne correspondent pas la plupart du temps à des besoins réels et il est fort possible qu’elle ne sache même pas pourquoi elle a acheté tel ou tel article voire même qu’elle ne se souvienne plus du tout de ce qu’elle a acheté. Si vous faites le total de toutes les dépenses par carte bleue que vous constatez sur le compte en banque, il est fort à parier que cette somme est exorbitante et pourtant vous ne voyez pas à quoi ces dépenses correspondent. Vous pouvez toujours poser la question à votre conjoint dépensier mais il sera sûrement incapable de vous dire ce qu’il/elle a acheté hormis quelques petites choses par-ci par-là.

L’argent vous file entre les doigts et vous n’en avez même pas profité.

 

Vos efforts de gestion sont réduits à néant.

Vous serez d’autant plus frustré(e) si vous êtes l’opposé de votre conjoint et si vous avez l’habitude de gérer votre argent au centimes près. Gérer son budget demande quand même quelques efforts chaque mois. Vous avez probablement l’habitude de noter toutes vos dépenses sur une feuille ou dans un carnet pour savoir toujours où vous en êtes. Mais c’est sans compter sur les incalculables dépenses de votre chéri(e). Vous surveillez de près votre compte en banque mais au fond le solde ne tient jamais compte des dépenses faites dans la journée que Monsieur ou Madame a effectué sans vous en informer. Cette situation pourrait vite vous décourager à tenir vos comptes et ce serait catastrophique.

 

L’argent est un sujet de dispute récurrent.

 dispute

Photo : CloudVisual

Si cela peut vous rassurer, l’argent est un sujet de dispute fréquent chez les couples au même titre que l’éducation des enfants ou les tâches ménagères. Ce n’est pas anormal d’avoir quelques divergences sur la question de l’argent, mais si cela est trop fréquent et qu’il n’y a aucun terrain d’entente, c’est la rupture qui vous guette. Se disputer constamment ce n’est pas une vie, vous gâchez votre énergie, cela joue sur votre humeur, vous vous épuisez en vain. Ces nombreuses disputes peuvent vous faire penser que peut-être vous n’avez plus rien à faire ensemble. Vous envisagez la rupture très souvent.

 

Vous n’osez plus parler d’argent.

Certaines personnes vont pallier le problème des disputes en adoptant un comportement qui ne résout rien, qui cache le problème seulement. On ne parle plus d’argent dans le couple. L’argent devient un sujet TABOU ! Pour la personne dépensière et peu soucieuse des questions d’argent, cela ne posera pas de problème, mais pour vous c’est autre chose : vous vous rongez de l’intérieur. Le problème ne fera que grandir insidieusement et comme une cocotte minute cela explosera tôt ou tard.

 

Vous risquez la banqueroute !

banqueroute

A vous les pâtes à tous les repas !  (Photo : rawpixel)

 

Et oui cela parait évident, si vous ne parvenez pas à raisonner une personne qui dépense sans compter, qui ne prévoit jamais aucune réserve pour les imprévus, qui souscrit à de nombreux prêts pour dépenser toujours plus, c’est la faillite assurée. Le découvert se creuse et les incidents de paiements (les factures non honorées) se multiplient, vous voilà fiché à la Banque de France. Vous entrez dans une spirale infernale et il est très difficile d’en sortir. C’est toute la famille qui en paie le prix. Vos parents (ou tout membre de votre famille) pourraient même se sentir contraint de vous aider financièrement et cela ne fait pas plaisir de devoir utiliser ses maigres économies pour sortir de la galère une personne qui a fait n’importe quoi avec son argent. Les bonnes relations intra familiales risquent d’être fortement compromises.

 

 

4 solutions pour vivre ensemble malgré tout

 

1°) Parler

C’est pour moi le point le plus important : l’argent ne devrait JAMAIS être un sujet TABOU ! Amener le sujet de l’argent aussi souvent que nécessaire. Toute dépense exceptionnelle devrait être discutée ensemble. Vous ne devez pas garder les soucis d’argent pour vous ! Votre foyer est comme un navire, vous êtes deux capitaines, vous décidez des directions à prendre ensemble, vous décidez de l’itinéraire à prendre ensemble, vous choisissez vos destinations ensemble. La question de l’argent est primordiale pour maintenir ce navire à flots ! vous n’avez pas à supporter cela tout(e) seul(e). Bien sûr, pour éviter que ce sujet ne tourne systématiquement en querelle, parler d’argent même quand tout va bien et que les comptes sont au beau fixe. Votre conjoint doit comprendre que l’argent peut être un sujet agréable quand il ne se fait pas dans les cris et dans l’agacement mutuel.

Tout comme je le disais dans mon article sur “comment parler d’argent avec ses enfants” (pour voir l’article, cliquez ici), c’est un peu pareil avec le conjoint, il/elle doit comprendre que l’argent ce n’est pas le mal !

Tentez de repérer quelles sont ses difficultés avec l’argent et de le/la raisonner sur les sommes importantes dépensées qui auraient pu servir à des projets bien plus intéressant, comme budgétiser les prochaines vacances.

Ne laissez pas les non-dits s’installer ou c’est la confiance mutuelle qui en pâtira.

 

2°) Faire les comptes ensemble

Je ne dis pas qu’il sera facile d’intéresser votre conjoint dépensier à la tenue des comptes mais vous devez le tenter car comme je le disais juste avant, gérer le budget et maintenir le navire à flots, ça ne devrait pas vous incomber à vous seul(e). Vous pouvez tout à fait vous auto-proclamer gestionnaire mais votre partenaire doit tout de même s’y intéresser un minimum pour ne pas ruiner vos efforts de gestion.

Faites les comptes ensemble c’est le seul moyen pour qu’il/elle constate l’ampleur des dégâts que son comportement a sur votre budget.

 

Faites cet exercice ensemble :

Préparer un tableau avec les entrées et les sorties fixes (prélèvements, loyer …). Cela va déjà lui montrer ce qu’il reste pour toutes les autres dépenses. Faites une estimation des dépenses nécessaires (nourriture, essence, cantine etc…, bref tout ce que vous ne pouvez pas supprimer), il vous restera alors un budget prévisionnel pour toutes les dépenses autres (mais aussi pour les imprévus). Alors là il/elle devrait commencer à déchanter car bien souvent, en mettant à plat son budget, on constate qu’il nous reste  beaucoup moins que ce que l’on croyait. C’est la raison pour laquelle beaucoup de personnes préfèrent faire l’autruche et ne pas voir car ce qui est à voir n’est pas forcément réjouissant. Mais bon, vous êtes convaincu que c’est nécessaire alors ne lâchez rien !

Comme Rome ne s’est pas faite en un jour, je vous conseille, afin d’amener votre conjoint à une consommation plus raisonnable en douceur, de vous octroyer mutuellement un budget personnel de type argent de poche pour les dépenses compulsives. Vous ne parviendrez pas du jour au lendemain, à empêcher votre ami(e) de succomber à toutes les tentations d’achats. Commencez donc par tenter de le/la convaincre de respecter cette enveloppe que vous aurez établi ensemble.

 

Faites des projets et préparer un plan de financement ensemble :

 

conjoint dépensier

Photo : Chris Lawton

Par exemple, pour vous offrir ses vacances dont vous rêvez tous les deux pour l’été prochain, établissez le coût total et divisez-le par le nombre de mois restant. Mettez de côté cette somme chaque mois. et déduisez-la du reste à vivre. Montrez lui que s’il/elle dépense plus que son enveloppe, votre projet pourrait ne pas pouvoir voir le jour.

 

3°) Avoir des comptes séparés

Certains couples font ce choix de comptes séparés et s’en portent très bien. Le compte joint n’est pas obligatoirement la finalité du couple parfait. Mais il y a un MAIS ! si vous ne vivez pas ensemble alors tout roule, chacun gère son budget et vous ne subissez pas les conséquences de la mauvaise gestion de votre amoureux(se) (sauf si il/elle vous demande régulièrement de l’argent pour payer ses dettes !).

Mais si vous vivez ensemble, avoir des comptes séparés ne signifie pas que chacun fait ce qu’il veut avec son argent, le règlement des factures doit être équitable et proportionnel au salaire de chacun. Les questions d’argent doivent donc être traitées sans tabou ou vous vous retrouverez dans la même situation crispée que les couples ayant un compte joint dont l’un est trop dépensier.

Donc le compte séparé, oui si le partage des factures est clair. L’avantage est que chacun dépense son “reste à vivre” comme il l’entend. Vous pouvez épargner ou investir pendant que votre conjoint lui (ou elle) continue à dépenser, si vous n’êtes pas parvenu à lui faire entendre raison.

 

(Attention, pour les couples mariés, il existe des lois en matière de dettes contractées pendant le mariage. Le mariage peut vous contraindre à prendre en charge les dettes de votre conjoint mais cela ne concerne pas tous les types de dettes. Je vous invite à vous référer à la loi pour avoir des réponses légales.)

 

 

4°) Faire appel à un coach financier

L’intervention d’une tierce personne peut parfois être nécessaire pour démêler les nœuds d’une relation duelle, et même quand ces nœuds sont d’origine financière.

Le coach financier peut aider votre couple à mieux comprendre sa relation avec l’argent. Il pourra également aider votre conjoint à comprendre pourquoi il a tellement besoin de dépenser et d’accumuler  toute sorte d’objets. Il pourra identifier ce qui pose problème dans vos visions respectives de la gestion budgétaire.

Il va vous donner des conseils pour mieux gérer votre argent en analysant votre budget et retrouver ainsi un équilibre perdu.

Ce qui est intéressant dans ce type d’intervention et pour le problème qui nous intéresse dans cet article, est l’aspect psychologique. En effet, le coach financier est censé vous motiver et vous faire prendre conscience que vous avez en vous les ressources nécessaires pour améliorer votre rapport à l’argent et votre façon de le gérer.

 

Pour finir, retenez ce qui selon moi est l’idée essentielle : ne laissez pas l’argent devenir un sujet TABOU ! et ne supportez pas seul(e) les conséquences, qui peuvent être gravissimes, d’une très mauvaise gestion financière. Chacun doit assumer sa part de responsabilité. Et s’il le faut, apprenez à votre conjoint les rudiments de la gestion budgétaire comme vous le feriez pour vos enfants. Peut-être n’a t’il/elle pas reçu cette éducation ?

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le et n’ayez aucune hésitation à me laisser vos remarques en commentaires. Winking smile

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







Recevez maintenant mon outil de gestion du budget    =>